Objectif: Décomplexer… retouches, chirurgie et autres conneries!

Avec la publicité, les stars refaites au maquillage et au silicone, l’idéal de la femme et de l’homme est devenu un cliché qui ne représente en rien la vraie vie… Quand je vois toutes ces filles sur Instagram qui sont tellement minces, il m’arrive de me demander si elles n’ont pas vendu leurs organes… haha! Je me dis qu’on est tombé bien bas! Évidemment que les jeunes ados de maintenant ne feront qu’être complexé en voyant ça… Mais n’oublions pas qu’Instagram ne nous renvoie qu’une vision fausse de la réalité!

Du coup, je vous écris un petit article humeur sur tout ce qui peut nous complexer… Et c’est bien dommage!

La magie de Photoshop

Durant mes études, j’ai eu des cours de Photoshop. L’introduction de la première leçon était « une bonne retouche est une retouche qui ne se voit pas! Toutes les photos dans la publicité et les magazines sont retouchées ». C’est en retouchant mes premières photos que je me suis rendue compte à quel point tout était faux. Je peux vous dire que c’est extrêmement facile et amusant de blanchir des dents, lisser la peau, ajouter des faux-cils ou même affiner la taille grâce à ce logiciel. Et il n’y a pas que les visages et les corps des mannequins que l’on retouche…

Si vous cherchez sur internet, vous trouverez énormément de tutos, d’exemples et de avant/après qui vous le prouveront bien. Il m’arrive aussi de changer quelques détails sur mes photos à cause du mouvement « parfait » d’Instagram. Je vous montre ici ma dernière photo en avant/après.

feuilles-avant feuilles

J’ai commencé par enlever les taches de moisissures des feuilles ainsi que quelques tâches sur mon visage, ensuite, j’ai « repulpé » légèrement mes lèvres et atténué les rides d’expressions et les cernes. J’ai éclairci les yeux et j’ai assombri légèrement le contour et les paupières. Puis, j’ai amplifié quelques reflets dans mes cheveux. Finalement, j’ai coloré un peu les feuilles pour qu’elles soient plus oranges… Alors, bluffant? ( les rageux diront Photoshop! )

L’âge bête

J’ai eu l’occasion de visiter un centre anti-âge lors d’une visite liée à mon ancien boulot. Les clientes sont là car elles se sentent vieillirgrossir et qu’elles développent des complexes. La cible du centre se situe entre les 40 et 60 ans. Un âge où, selon moi, on a accepté ses défauts… Vieillir est quelque chose de naturel, a quoi bon se battre contre?

Ma mère avance doucement vers les 50 ans, elle n’a jamais payé ce genre de soins spéciaux ou fait de chirurgie et pourtant, tout le monde lui dit qu’elle ne fait pas son âge! Selon moi, c’est car elle est toujours jeune dans sa tête, elle s’habille normalement, elle prend soin de son corps en faisant du sport et elle ne se prend pas la tête avec ces conneries. A cet âge, je pense qu’on a plus rien à prouver… Sauf peut-être ces femmes qui ont peur de se faire lâcher pour des plus jeunes… Mais ça, malheureusement, fallait choisir le « bon » gars.

La petite injection

Chirurgie! La solution de la facilité, une méthode qui devient banale et qui se démocratise… Beaucoup de femmes payent pour avoir une poitrine bien gonflée, un nez refait, des fesses plus rondes, ou je ne sais quoi d’autres. Pour faire recours à la chirurgie, sachez que la majorité des clientes sont à la recherche de la perfection vue dans la publicité ou les magazines. Mais cette perfection n’existe pas, la chirurgie ne satisfait pas toujours et provoque souvent une addiction. A quoi bon se refaire les seins s’ils ont une taille et une forme normale? A quoi bon se refaire le nez s’il est dans la norme?

J’ai vu une fille très jolie qui avait la courbe du nez droite… Elle a décidé de se le faire refaire pour, finalement, ressembler à tout le monde. Pourquoi ce nez n’aurait pas pu être joli? C’est un détail qui rend la rendait différente. Ce dernier peut être considéré comme une imperfection… et si c’était justement ça qui était beau? Je trouve une personne beaucoup plus belle et honnête si elle a quelques « défauts » . Comment voulez-vous qu’on s’intéresse à l’intérieur si l’extérieur est déjà fake…?

La peinture de guerre

Nous utilisons presque toutes du maquillage au quotidien. Que ce soit un peu de mascara les jours de boulot ou la tonne pour une sortie en boite, c’est une méthode que nous connaissons toutes.

Ensuite, il y a des maquillages plus sophistiqués… Comme ceux qu’on peut voir sur Instagram ou Youtube. Il existe des avant/après qui nous bluffent! Mais parfois, il y a tellement de couches que je trouve le avant plus sincère et attirant que le après… J’ai peut-être développé un bouclier contre ses personnes qui ont l’air trop belle pour être vraie, haha! Néanmoins, j’essaye tout de même de les imiter car je trouve ça dingue! Et vous savez quoi? Mon homme n’aime pas quand je suis trop maquillée!

Palette-make-up

Voilà, je vous ai cité quelques techniques toujours utilisées pour nous rendre toujours plus « parfaite » ou comme je le dis « refaite ». Alors qu’il faut juste se sentir bien dans sa peau pour faire le même effet! Pourquoi se sentir mal alors qu’il faut juste s’accepter tel que l’on est? Personne n’est immonde et il existe des personnes tout à fait capable de vous accepter tel que vous êtes! Quand votre copain et/ou vos amis vous dises que vous n’êtes pas grosse, pas moche, croyez-les! Sortez vous de votre tête que vous n’êtes pas aussi bien que les autres car c’est simplement faux. Tout le monde est différent et c’est justement ça qui est beau! J’ai écrit cet article avec le coeur car je connais plusieurs personnes qui ne cessent de se rabaisser, de se trouver moche et qui en souffrent!

A partir de maintenant, toutes mes photos retouchées grâce à Photoshop auront leur avant/après sur Instagram! Cette idée vous plaît? N’hésitez pas à me suivre pour voir l’envers du décors. Et surtout, n’oubliez pas… DÉCOMPLEXEZ!

2 commentaires sur « Objectif: Décomplexer… retouches, chirurgie et autres conneries! »

  1. C’est un beau message que tu délivre ici, je suis contente d’avoir lu ton article.
    Pour ma part l’acceptation dépend des jours et je dois admettre que le maquillage m’aide vraiment beaucoup à ce niveau.

    1. Merci de m’avoir lu! 🙂

      C’est vrai que tout dépend de la situation. Globalement, je m’accepte telle que je suis, même si je dois aussi toujours faire le minimum niveau make-up avant d’oser sortir dans la rue. Je me demande aussi souvent si je suis assez bien habillée alors que les passants ne remarqueront même pas les détails de mes vêtements… Et quand j’ai des problèmes dans la vie, je vois tout en noir et j’ai tendance à me rabaisser. Heureusement, ça n’arrive pas tout le temps et j’arrive à me sentir bête d’avoir penser tout ces choses pour des conneries.

      On est tous différents, s’accepter est difficile et ça mets du temps… Mais finalement, on évolue et on finit par se sentir de mieux en mieux!

      Encore merci et passe une bonne journée! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *